Loin d'une fin, Pandora n'était que le commencement...

Le retentissant échec de la Resources Development Administration (RDA) à s'installer durablement sur Pandora, la cinquième lune de Polyphème (système de Proxima du Centaure) a entraîné sur Terre un véritable mouvement d'indignation dès lors que l'affaire fut révélée par la Presse Internationale.

L'opinion publique se rendit compte que, non seulement,  l'exploitation de l'unobtanium -qui avait été présentée comme un progrès décisif et inespéré- se révélait surtout être une source d'enrichissement indécent pour quelques uns, mais encore qu'elle s'était faite au prix d'exactions inacceptables sur les populations locales de Na'vis.

Les débats furent vifs et nombreux, les tensions également. Les Nations Unies décidèrent alors de réunir un collège d'éminentes personnalités du monde scientifique, culturel et politique dont la mission consisterait à tenter de créer un lien nouveau avec cette civilisation en s'appuyant sur les quelques humains demeurés sur Pandora autour du projet d'école et de recherches initiés par e Dr Grace Augustine auprès des Omaticayas, l'un des peuples Na'vis.

Critiqué pour ses méthodes, désarmé sur décision internationale, le consortium de la RDA n'en  était pas  moins demeuré puissant et ses appuis, haut placés. L'exploitation de l'unobtanium perdue, il lui apparut comme une nécessité vitale de diversifier ses activités pour ne pas se trouver menacée.
Les nombreuses recherches scientifiques menées sur Pandora, sur son milieu naturel et ses habitants durant les quelques années qu'avait duré l'exploitation du minerai magnétique avaient permis de faire de nombreuses découvertes dont le champ d'application médical offrait de nouveaux horizons, tout aussi lucratifs.

Utiliser un "avatar" Na'vi fiable n'avait certes pu avoir de suite sur la lointaine lune de Polyphème . En revanche, les connaissances acquises en génétique avaient permis à la RDA, dans le plus grand secret, de transposer le projet initial sur Terre et de développer un humain par transmutation progressive de son génome.
Un homme qui, en plus de son patrimoine génétique, présenterait certaines des exceptionnelles caractéristiques na'vis de résistance et de sensorialité.

Un Grosmastard.


HQB_Akula_Grosmastard_PM__1600x1200_


(Avec la participation numérique de Manu des Studios Akula)